Formation pratique avec plus de 800 h de stage !

Techniques d’éducation spécialisée (351.A0)

Pourquoi choisir l'éducation spécialisée ?

Te permettre de t’épanouir dans le domaine de l’intervention psychosociale, voilà notre principale mission. Tu apprendras à intervenir auprès d’un large éventail de clientèles vivant différentes difficultés d’adaptation biopsychosociales, allant des enfants présentant des retards de développement jusqu’aux personnes en perte d’autonomie liée au vieillissement, et ce, à l’aide d’outils adaptés et de plusieurs approches pédagogiques pratiques favorisant l’apprentissage sur le terrain. Notre équipe composée d’intervenants passionnés et engagés saura t’aider à rayonner dans les domaines qui t’intéressent et à être bien préparé pour le marché du travail. 

Tu apprendras à…

  • Observer, analyser et déceler les besoins des personnes en difficulté d’adaptation
  • Concevoir, animer et évaluer des activités prétextes au développement humain
  • Élaborer des planifications d’intervention, les évaluer et en faire la révision
  • Intervenir auprès de personnes en difficulté d’adaptation et de leurs proches
  • Accompagner des personnes vivant des difficultés d’adaptation (santé mentale, trouble de comportement, d’apprentissage, trouble du spectre de l’autisme, déficience physique et intellectuelle, perte d’autonomie, délinquance juvénile, vivant une situation de violence conjugale, de dépendances ou de troubles neurologiques, etc.)
  • Intervenir en situation de crise
  • Développer une polyvalence qui te permettra de travailler auprès de clientèles variées dans des milieux diversifiés

Taux de placement : 100 %

Source : MELS, Relance des finissants, 2020

Viens faire la différence !

Tu restes à l'extérieur de la région ?

Inscris-toi et cours la chance d’obtenir une bourse de mobilité de 3 000 $

Étudiants de Chaudière-Appalaches non admissibles | Certaines conditions s’appliquent

Nouveauté : 2 300 $ en bourses pour tes stages !

Tu auras la chance d’effectuer plus de 800 heures de stage au cours de ta formation. Tu pourras ainsi mettre en pratique toutes les notions apprises en classe et ainsi être bien préparé pour intégrer le marché du travail. D’ailleurs, nos étudiants sont très recherchés auprès des employeurs puisque leur qualification est reconnue comme étant exceptionnelle! Tu auras l’opportunité de réaliser un stage humanitaire en Haïti d’une durée de 3 semaines dans la région de Limbé! Pendant ton séjour, tu pourras mettre en pratique différents types de stimulation auprès des jeunes de la communauté.

De plus, tu pourras obtenir une bourse de 2300 $ dès la réussite de ton dernier stage, bourse offerte par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Un coup de pouce qui se prend bien!

Un travail où tu pourras faire la différence !

Que tu veuilles travailler auprès d’enfants,  de personnes ayant des difficultés d’adaptation, des troubles de comportement, vivant une situation de violence conjugale, de dépendances ou de troubles neurologiques ou encore auprès de personnes âgées, tu pourras exercer ta passion dans une multitude de milieux. Nos enseignants dévoués et motivés t’aideront à définir avec quelle clientèle tu te sens le plus à l’aise et te donneront tous les outils nécessaires pour ton intégration au marché du travail!

  • Centres jeunesse
  • Centres de réadaptation en déficience physique
  • Centres de réadaptation en déficience intellectuelle
  • Milieu scolaire
  • CLSC
  • Organismes communautaires
  • Centres hospitaliers
  • Centres de la petite enfance
  • Centres d’hébergement
  • Et plus encore!

Grille de cours

Le cours de Philosophie et Rationalité est un cours de formation générale qui vise à introduire l’élève à la philosophie et à son histoire. Dans ce cours, l’étudiant aura l’occasion d’étudier la pensée des premiers philosophes. Il aura également l’occasion de penser par lui-même et de discuter de différents thèmes qui sont toujours d’actualité. Une grande partie de la session sera consacrée à l’argumentation afin de permettre à l’élève de comprendre les bases de l’argumentation et de structurer sa pensée. Il formera chez l’étudiant une pensée rationnelle et critique. De plus, ce cours permettra également à l’étudiant de se questionner sur certaines valeurs de la société actuelle et également d’améliorer sa culture générale.

Le cours Écriture et littérature entame l’étude de l’héritage littéraire français. Il comprend trois volets qui se chevaucheront durant toute la session: l’histoire de la littérature française du Moyen Âge au XVIIIe siècle, les techniques et la méthode d’analyse littéraire et, finalement, l’amélioration de la langue. La compétence de ce cours est, au final, de rendre compte de textes littéraires de genres variés et de différentes époques dans une analyse littéraire d’au moins 700 mots.

Ce cours est le premier de deux où la psychologie du développement de l’humain est étudiée. Il vise l’acquisition de connaissances sur le développement normal de l’enfant, soit la période de 0 à 12 ans, ce qui prépare l’étudiant à poursuivre dans le cours « De l’adolescence à la maturité » par la suite. Il permet donc de mieux comprendre les enfants et ainsi de mieux interagir avec eux. Ce cours se veut une contribution à un des axes de formation de ce programme, celui du cheminement adaptatif des clientèles.

Les événements de la vie peuvent être des prétextes, des occasions, des facteurs et non des causes directes des inadaptations biopsychosociales; les perceptions et les interprétations jouent un rôle important. Ce n’est pas la déficience, l’incapacité ou le handicap qui crée l’inadaptation. Il n’y a pas de personnes inadaptées et des personnes adaptées mais des personnes confrontées à des difficultés d’adaptation. Les personnes ayant des limitations fonctionnelles importantes peuvent être plus « adaptées » que des personnes apparemment « normales ». Nos inadaptations et nos adaptations passées et actuelles, de même que celles de notre entourage immédiat, constituent des bases précises et concrètes pour mieux saisir le dynamisme et l’inadaptation et de l’adaptation biopsychosociales. Pour mieux comprendre le processus d’adaptation, on peut partir des expériences individuelles de ceux et celles qui ont surmonté des difficultés afin de découvrir les constantes, les étapes semblables, les dénominateurs communs. Malgré les constantes ou les aspects communs aux différentes difficultés, on retrouve des éléments spécifiques et certains types de difficultés. De plus, chaque personne et chaque situation demeurent uniques. Tous les êtres humains sont semblables, certains se ressemblent, chacun est unique (Margaret Mead. Nous sommes tous et toutes en tant qu’êtres humains des sujets d’inadaptation biopsychosociale tout comme les personnes que nous voulons et prétendons aider. Dans tout processus d’adaptation, il y a interaction dynamique entre des composantes individuelles et des composantes environnementales. Le sens de l’intervention biopsychosociale est que chacun (e) d’entre nous puisse maximaliser son potentiel d’adaptation à chacune des étapes de sa vie. Je vous invite donc à me suivre sur le fil de la vie… à la recherche de l’équilibre, tel un funambule.

C’est avec plaisir que je vous accueille dans ce cours qui est, en quelque sorte, la porte d’entrée de votre formation en éducation spécialisée. En effet, ce cours est en quelque sorte une introduction aux trois années de formation que vous entreprenez. Concrètement, ce cours vise à vous permettre de mieux connaître et comprendre ce qu’est la fonction de travail de l’éducateur spécialisé et ainsi à vous préparer à entreprendre le cheminement personnel que vous devrez réaliser pour devenir des professionnels compétents. Au cours de ces 45 heures, je n’ai pas la prétention de vous livrer toutes les ficelles du métier d’éducateur spécialisé, loin de là ! En ce sens, étant un cours introductif, de nombreuses notions que nous aborderons seront reprises et approfondies tout au long de votre formation. Toutefois, à la fin de la session vous devriez avoir une idée claire et précise de ce qu’est la fonction de travail de l’éducateur spécialisé, et ce, pour un ensemble de milieux et contextes de travail au sein desquels l’éducateur spécialisé intervient ainsi que ses principales conditions de travail. De plus, vous serez à même de cerner les attitudes et les comportements professionnels attendus requis pour l’exercice de cette profession, et ce, par l’entremise des habiletés professionnelles d’ordre socioaffectif. Pour favoriser vos apprentissages, je vous proposerai différentes activités pédagogiques qui nécessiteront de votre part une participation active et sincère. Celles-ci vous permettront de découvrir la profession d’éducateur spécialisé et de vous découvrir comme personne, puisque votre personnalité s’avère être une composante déterminante dans le métier que vous vous préparez à exercer. Je vous invite donc à m’accompagner tout au long de la session dans l’exploration de l’univers fascinant du métier d’éducateur spécialisé.

La communication interpersonnelle est la base du travail d’un éducateur spécialisé. Ce cours visera à développer chez l’étudiant, des habiletés et des attitudes lui permettant de communiquer de façon efficace en lien avec la réalité professionnelle de l’éducateur spécialisé. De plus, il ne faut pas oublier que nous vivons à l’ère de la communication via l’utilisation de la technologie alors, sans que cela consiste à la majeure partie de ce cours, cela devient un incontournable. L’étudiant y apprendra, en tout premier lieu, les fondements de la communication humaine. Les éléments de la communication verbale et non verbale seront présentés ainsi que l’importance de comprendre leur influence dans le processus de communication. La connaissance de soi, les émotions ainsi que la perception dans nos relations seront également abordées. Les habiletés d’écoute ainsi que les techniques de base en relation d’aide seront vues au terme de ce cours. Les étudiants seront appelés, tout au long de la session, à se situer en tant que communicateur, à travers chaque thème proposé, tout en évaluant leurs forces et les améliorations à apporter pour développer leurs habiletés professionnelles en communication. Ils seront amenés à réfléchir sur les défis que pose la communication relationnelle. Il leur sera proposé de réapprendre à communiquer avec leur entourage immédiat, pour qu’ils deviennent plus efficaces lors de leurs échanges et qu’ils vivent des communications toujours plus authentiques. Les étudiants recevront des données théoriques et ils expérimenteront des exercices pratiques qui s’avéreront utiles à leurs apprentissages.

L’élaboration d’activités prétextes au développement humain est au cœur de la pratique de l’éducateur spécialisé. En effet, il s’agit pour lui d’un moyen privilégié pour soutenir son client et l’amener à cheminer durant sa période d’inadaptation. C’est pourquoi ce cours permettra de concevoir, de planifier, d’expérimenter et d’évaluer une activité prétexte visant à répondre à un objectif d’intervention précis. Plus tard, au cours du cheminement en éducation spécialisée, les compétences en animation d’activités dans le cours Animation de groupes et d’équipes (351-2Y3-RA) seront travaillées conjointement. De plus, dès le premier stage, les étudiants seront amenés à créer des activités à partir du canevas d’activité auprès d’une clientèle, tel qu’il l’aura été acquis dans ce cours. L’activité prétexte sera donc le thème central du cours en identifiant son rôle dans le travail de l’éducateur spécialisé. Durant les cours, les étudiants vivront différentes activités à travers lesquelles ils seront familiarisés avec les principales dimensions du développement humain. Ces activités seront explorées en lien avec différentes clientèles. De plus, les notions d’activités seront approfondies selon les treize composantes de Gilles Gendreau, un pionnier de l’éducation spécialisée. Par la suite, le canevas d’activité sera utilisé pour planifier et évaluer des activités. Les capacités créatives des étudiants seront examinées et travaillées à l’aide de techniques spécifiques tirées du livre : Journal créatif d’Anne-Marie Jobin. Les blocages et alliés de la créativité seront entre autres abordées et il sera question du processus de créativité en lien avec l’élaboration d’activités prétextes. Finalement, ce processus permettra de découvrir l’utilité de la créativité et de l’activité dans la profession d’éducateur.

La session compte en moyenne 27 heures de cours et d’études à réaliser par semaine.

Dans la vie de tous les jours, les médias (télévision, radio, journaux, revues) nous bombardent d’informations sur les concepts de santé, bien-être et qualité de vie auxquels chaque individu doit tendre. Le cours “Se situer au regard de sa santé” tentera de vous situer face à la pratique de l’activité physique dans vos habitudes de vie et l’impact de celle-ci sur les différents paramètres d’une santé globale. Pour y arriver, on vous donnera naturellement de l’information pertinente sur ce que sont les concepts santé globale et condition physique en mettant en lumière les éléments qui les influencent. Ensuite, à l’aide d’une batterie de tests, on vous confrontera personnellement sur l’état de ces différents éléments chez vous-mêmes. Et, comme la théorie le soutient, il y a des moyens à notre disposition pour améliorer cette situation. L’activité physique régulière, pratiquée intelligemment et en respectant ce que nous sommes, jumelée avec des modifications dans d’autres habitudes de vie telles que le tabagisme, l’alcoolisme, les habitudes alimentaires s’avèrent une formule gagnante pour vivre en harmonie et conserver un état de santé et bienêtre intéressant.

Le cours de philosophie l’Être humain est inscrit dans la formation générale et suit le cours Philosophie et rationalité. Tout en maintenant la poursuite du développement de la pensée rationnelle entamé dans le premier cours, ce cours de philosophie vise à faire découvrir à l’élève les différentes conceptions de l’homme et de la société à travers l’histoire. L’élève, tout au long du cours, devra poser un regard critique sur les conceptions enseignées et sur leurs impacts dans l’histoire et dans notre société d’aujourd’hui. De plus, comme tous les cours de philosophie, il contribuera à la transmission d’une culture générale et au développement de la pensée rationnelle et critique.

Ce cours fait suite au premier cours de français que vous avez suivi. On y poursuivra l’étude de l’héritage littéraire francophone. Par contre, le travail que l’on vous demandera de produire sera très différent de celui de la précédente session. Il s’agissait alors de faire l’analyse littéraire d’un texte ; il s’agit maintenant d’expliquer diverses visions du monde par le biais d’une dissertation explicative. Le but de ce cours est d’apprendre à repérer des représentations du monde dans des œuvres appartenant aux grands courants littéraires des XIXe et XXe siècles. Il s’agira aussi de comparer ces visions du monde, d’en dégager les conformités et les écarts. Celui ou celle qui pourra maîtriser l’art de la dissertation explicative saura structurer sa pensée logique et la communiquer de façon claire.

Ce cours est le deuxième de deux où la psychologie du développement de l’humain est étudiée. Il vise l’acquisition de connaissances sur le développement normal de la période de l’adolescence jusqu’à la maturité, soit la période de 12 ans et plus, ce qui permet à l’étudiant de compléter ses connaissances en ce qui concerne le développement de l’être humain. Il permet donc de mieux comprendre les individus, faisant partie de ce groupe d’âge, et ainsi de mieux interagir avec eux. Ce cours se veut une contribution à un des axes de formation de ce programme, celui du cheminement adaptatif des clientèles.

Dans le cadre du présent cours, vous appliquerez les notions théoriques de base reliées au processus d’adaptation vécu par des personnes ayant des limitations fonctionnelles. De plus, le processus de production du handicap (PPH) du RIPPH (réseau international sur le processus de production du handicap) nous servira comme principal cadre de référence tout au long de ce cours et sera appliqué principalement au niveau des personnes vivant avec un diagnostic en lien avec soit un trouble neurologique ou bien une déficience physique et/ou sensorielle.

Dans le cours de développement et stimulation du langage, il sera question de l’intervention en lien avec le langage et plus spécifiquement au niveau des stratégies d’apprentissage au scolaire. Le rôle de l’éducateur sera distingué des autres professionnels travaillant directement sur les problématiques de langage. Dans ce cours, les problèmes de langage que peuvent rencontrer les élèves seront établis, et pour ce faire, les concepts-clés de la communication ainsi que les composantes du langage seront approfondies. Les difficultés jugées normales seront évaluées face à celles qui demandent une aide spécifique afin de pouvoir les dépister chez les enfants. Les différentes façons de stimuler le langage seront raffinées en fonction de plusieurs problématiques liées au langage comme le trouble développemental du langage (dysphasie). Le but principal du cours consiste à trouver les stratégies idéales pour stimuler la personne touchée en collaboration avec l’orthophoniste ainsi que connaître et savoir utiliser les outils et les références dans l’intervention. Comme la communication est une habileté essentielle chez l’être humain, les étudiants seront sensibilisés à plusieurs situations portant obstacle aux habitudes de vie quotidienne et à l’éducation en passant par la communication non-orale, dont les problèmes de surdité, et les difficultés d’apprentissage de lecture et d’écriture. Il est important, pour l’éducateur spécialisé de connaître les notions de développement du langage, mais également de savoir comment le stimuler. Communiquer est un cadeau et voilà un défi intéressant pour l’éducateur de la rendre accessible à tous.

Il me fait grand plaisir de vous accueillir dans ce cours intitulé : « La relation d’aide en éducation spécialisée » dont l’objectif final est de vous amener à développer votre capacité à établir une relation d’aide. En tant qu’éducateurs spécialisés vous allez être amenés à intervenir avec différentes personnes présentant des problématiques pouvant être très diversifiées. Vous pourriez par exemple débuter votre carrière dans une école primaire et ensuite aller travailler quelques années en Centre jeunesse avant de terminer votre parcours professionnel en centre de réadaptation physique, en centre de réadaptation en dépendance ou encore en CHSLD. La constante que partageront les clients que vous rencontrerez dans ces différents milieux sera de vivre une difficulté d’adaptation et de requérir les services efficaces d’un professionnel de l’intervention…Vous…et votre équipe! Vous devez donc apprendre à aider les autres de façon professionnelle et efficace, tout en respectant les limites propres à votre profession. C’est donc dans cet apprentissage, centré sur l’art d’entrer en relation avec l’autre pour l’aider à trouver des solutions à ses difficultés, que je me propose de vous guider dans le cadre de ce cours. Bien entendu, la relation d’aide n’est pas une fin en soi dans le travail de l’éducateur spécialisé. C’est un outil d’intervention comme les autres qui n’aura de valeur que s’il est adéquatement utilisé, en complémentarité avec l’ensemble des autres outils et compétences que vous avez acquis ou allez acquérir au cours de votre formation. En première session, vous vous êtes familiarisé avec le processus de l’adaptation humaine. Celui-ci vous sera fort utile pour mieux comprendre les difficultés vécues par les clients avec lesquels vous devrez pratiquer la relation d’aide. N’oublions pas en effet que la relation d’aide a pour objectif ultime d’amener la personne à définir clairement sa difficulté et à rechercher avec elle des solutions pour y faire face. Pour cela, encore faut-il bien comprendre la difficulté d’adaptation que vit la personne. Toujours au cours de votre première session de formation, vous vous êtes familiarisés avec les techniques de communication efficaces entre deux individus. Dans le cadre de ce cours, la relation d’aide étant avant tout une relation entre deux personnes, vous devrez vous montrer en mesure d’appliquer les techniques que vous avez apprises afin de favoriser la meilleure communication possible entre vous et votre client. Vous devrez également faire des liens étroits entre le cours d’observation des comportements humains et ce cours. En effet, l’efficacité de la relation d’aide repose, entre autres, sur les qualités d’observateur de l’intervenant. Celui-ci doit en effet être attentif à chacune des réactions du client, même les plus subtiles, afin de les interpréter et d’adapter son intervention en conséquence. Par ailleurs, ce cours de relation d’aide sera pour vous une base solide qui vous permettra de développer des connaissances, attitudes et savoir-faire qui vous seront très utiles dans la majorité des sept cours d’intervention que vous suivrez au cours de votre formation. En effet, la relation d’aide est un outil qui vous permettra de mettre en application certaines approches et techniques d’intervention auxquelles vous serez sensibilisés. Pour conclure, ce cours, bien que comportant, comme tous les cours, un volet théorique et des connaissances à acquérir vous demandera également un important travail de développement de connaissance de soi. En effet vous serez votre principal outil de travail en relation d’aide et vous devrez apprendre à maitriser le mieux possible cet outil de travail. Pour ce faire, nous allons devoir expérimenter, expérimenter et encore expérimenter… la relation d’aide. Vous serez donc amenés à vous mettre en action très rapidement.

Au cours de ta première session de formation, tu as découvert sans contredit que l’un des principaux outils de l’éducateur spécialisé est ce que vous êtes, comme personne. Exercer cette profession requiert un ensemble d’aptitudes et d’attitudes. Dans cet esprit, le sens de l’observation ne fait pas exception. En fait, l’observation est considérée essentielle au travail de tout bon éducateur spécialisé. Qu’on l’appelle participante, systématique, libre ou dirigée, en éducation spécialisée l’observation des comportements humains constitue le premier chaînon à tout travail qui se veut efficace, sérieux et éclairé. Elle est l’une des opérations professionnelles éducatives qui guide et appuie la démarche de relation d’aide, et ce, tant au plan individuel que de groupe. L’observation du comportement humain permet de mieux orienter l’ensemble des actions éventuelles à poser. En somme, il est difficilement possible d’agir efficacement et de façon éclairée auprès d’une personne sans la connaître au préalable. Dans ce cas, l’intervention tiendrait alors de la pure improvisation et risquerait d’être plus néfaste qu’aidante pour le sujet. Bref, avant d’intervenir, l’éducateur spécialisé se doit de connaître minimalement la personne. Ceci lui permettra notamment de mieux aiguiller son intervention, d’où l’importance de l’observation. Or, le présent cours se veut pour toi une opportunité d’acquérir les bases nécessaires à l’observation de comportements humains. De plus, il t’amènera à distinguer l’objectivité de la subjectivité. Il te permettra également de développer tes habiletés à recueillir et rédiger des données pertinentes à l’égard du comportement de la personne, et ce, tant dans son environnement physique que relationnel. Finalement, tu auras à élaborer des outils d’observation ainsi que de synthétiser les informations dans une perspective d’intervention.

La session compte en moyenne 30 heures de cours et d’études à réaliser par semaine.

Nous avons eu l’occasion, lors des deux premiers cours de la séquence, de nous pencher sur la littérature française et ses origines. Bien qu’elle soit capitale à notre héritage culturel, il faut savoir aussi approfondir notre identité et connaître les chemins à travers lesquels elle s’est tissée. L’étude de notre littérature demeure un moyen privilégié d’accéder à la compréhension de notre culture. Ce cours nous présentera un panorama général de la littérature québécoise des origines à nos jours (roman, nouvelle, théâtre, poésie, essai). Par le biais de dissertations critiques, nous serons en mesure d’apprécier la place de notre littérature dans la littérature francophone actuelle. L’art de l’argumentation que nous avons mis à profit lors du cours sur la dissertation continuera ici de nous servir. En somme, la compétence de ce cours est d’apprécier la littérature québécoise à l’intérieur de la littérature francophone et d’en rendre compte dans une dissertation critique.

Le cours de planification permet de lier les connaissances acquises en début de formation à la pratique, conjointement au premier stage des étudiants. Le plan d’intervention est l’outil technique employé par l’éducateur pour venir en aide aux usagers et sera l’objet de ce cours. De façon concrète et directement lié au vécu de stage des étudiants, les étudiants seront amenés à développer leurs capacités à analyser les besoins de leurs clients, à rédiger le plan d’intervention et à le présenter à une équipe de travail. La base théorique du cours constitue en la poursuite du processus d’intervention déjà abordé dans le cours d’observation des comportements humains selon la première étape : la cueillette de données. Dans ce cours seront explorés la deuxième étape, le bilan-analyse, et la troisième étape, la planification. La planification d’intervention telle qu’elle sera apprise sera réutilisée dans la formation et constituera la base de la réflexion dans la profession. En effet, les connaissances sur le plan d’intervention figureront dans tous les cours d’intervention et dans le stage final en 6ème session auprès de clients. Finalement, la planification d’intervention fera partie intégrale de l’Épreuve Synthèse de Programme où seront évaluées les capacités d’analyse et de planification afin d’obtenir le diplôme. Ces habiletés représentent l’exécution de l’une des principales tâches de l’éducateur qui caractérisent notre profession, dans laquelle sont démontrées la crédibilité, le professionnalisme et la personnalité de l’intervenant. Les capacités d’organisation, d’analyse et d’élaboration seront mises de l’avant chez les étudiants, mais avant tout, l’ouverture d’esprit et la logique figureront en premier plan pour mettre en lumière les capacités du client vers son adaptation.

Vous êtes sur le point de vous lancer dans une expérience nouvelle, une aventure qui se veut un riche complément au bagage de connaissances acquises jusqu’ici. Vous êtes tiraillés d’une part par la hâte et le désir de découvrir une clientèle, un milieu et d’explorer des facettes du travail de l’éducateur spécialisé, et d’autre part, par certaines craintes quant à votre façon de réagir, de faire et de vous apprivoiser à cette nouvelle réalité. Soyez assurés que vous n’êtes pas seuls. Nous savons que vous êtes en période d’apprentissage, alors des gens seront présents tout au long de votre stage pour vous guider, vous aider et vous soutenir. De plus, nous vous présentons ce guide de stage afin de faciliter votre cheminement. Ce guide est un outil de travail conçu pour vous informer, vous stimuler et vous offrir des voies d’exploration et d’expérimentation. Il vous présente l’éventail des aspects organisationnels et pédagogiques. Il est là pour vous permettre d’approfondir votre expérience. Utilisez-le régulièrement ! Qu’est-ce qu’un stage ? Un stage c’est « une expérience supervisée d’apprentissage de la profession, prévue dans un programme de formation et se déroulant dans un milieu de travail identifié comme milieu d’intervention actuel ou potentiel pour un technicien ». C’est grâce aux stages que le stagiaire se frotte à la réalité quotidienne de l’éducateur spécialisé. À travers les relations qu’il tisse avec l’ensemble des groupes humains en présence, il se sensibilise à la vocation du milieu. Assumant la responsabilité première de son expérience de stage, le stagiaire, avec l’aide de personnes ressources du milieu et du Collège, approfondit sa connaissance du métier et les exigences personnelles et professionnelles requises. Le stage est un lieu de formation irremplaçable où peut s’opérer cette intégration de la théorie et de l’expérience du terrain. La formation en Techniques d’éducation spécialisée prépare l’étudiant à contribuer, avec d’autres intervenants, au développement maximum du potentiel de la personne éprouvant certaines difficultés ou à l’actualisation de ce potentiel dans des contextes de vie qui favorisent le plus possible son intégration sociale et son plus grand épanouissement. Plus spécifiquement, l’éducateur spécialisé travaille en équipe et, généralement, en équipe multidisciplinaire. Il est très souvent l’intermédiaire entre la personne en difficulté, les parents, les professeurs et les spécialistes dans différents domaines. Il intervient en demeurant le plus près possible de la quotidienneté de la personne en difficulté. Il l’accompagne dans la diversité des situations qui caractérisent son quotidien, ces situations étant sources de valorisation et opportunités d’intégration sociale. L’outil privilégié de l’éducateur spécialisé demeure ce qu’il est comme personne. Il se doit d’utiliser ses ressources dans le développement d’une relation visant le plus grand épanouissement de la personne en difficulté.

Vous êtes sur le point de vous lancer dans une expérience nouvelle, une aventure qui se veut un riche complément au bagage de connaissances acquises jusqu’ici. Vous êtes tiraillés d’une part par la hâte et le désir de découvrir une clientèle, un milieu et d’explorer des facettes du travail de l’éducateur spécialisé, et d’autre part, par certaines craintes quant à votre façon de réagir, de faire et de vous apprivoiser à cette nouvelle réalité. Soyez assurés que vous n’êtes pas seuls. Nous savons que vous êtes en période d’apprentissage, alors des gens seront présents tout au long de votre stage pour vous guider, vous aider et vous soutenir. De plus, nous vous présentons ce guide de stage afin de faciliter votre cheminement. Ce guide est un outil de travail conçu pour vous informer, vous stimuler et vous offrir des voies d’exploration et d’expérimentation. Il vous présente l’éventail des aspects organisationnels et pédagogiques. Il est là pour vous permettre d’approfondir votre expérience. Utilisez-le régulièrement ! Qu’est-ce qu’un stage ? Un stage c’est « une expérience supervisée d’apprentissage de la profession, prévue dans un programme de formation et se déroulant dans un milieu de travail identifié comme milieu d’intervention actuel ou potentiel pour un technicien ». C’est grâce aux stages que le stagiaire se frotte à la réalité quotidienne de l’éducateur spécialisé. À travers les relations qu’il tisse avec l’ensemble des groupes humains en présence, il se sensibilise à la vocation du milieu. Assumant la responsabilité première de son expérience de stage, le stagiaire, avec l’aide de personnes ressources du milieu et du Collège, approfondit sa connaissance du métier et les exigences personnelles et professionnelles requises. Le stage est un lieu de formation irremplaçable où peut s’opérer cette intégration de la théorie et de l’expérience du terrain. La formation en Techniques d’éducation spécialisée prépare l’étudiant à contribuer, avec d’autres intervenants, au développement maximum du potentiel de la personne éprouvant certaines difficultés ou à l’actualisation de ce potentiel dans des contextes de vie qui favorisent le plus possible son intégration sociale et son plus grand épanouissement. Plus spécifiquement, l’éducateur spécialisé travaille en équipe et, généralement, en équipe multidisciplinaire. Il est très souvent l’intermédiaire entre la personne en difficulté, les parents, les professeurs et les spécialistes dans différents domaines. Il intervient en demeurant le plus près possible de la quotidienneté de la personne en difficulté. Il l’accompagne dans la diversité des situations qui caractérisent son quotidien, ces situations étant sources de valorisation et opportunités d’intégration sociale. L’outil privilégié de l’éducateur spécialisé demeure ce qu’il est comme personne. Il se doit d’utiliser ses ressources dans le développement d’une relation visant le plus grand épanouissement de la personne en difficulté.

La session compte en moyenne 36 heures de cours et d’études à réaliser par semaine.

Les étudiants inscrits à l’ensemble 3, en éducation physique, ont tous en commun le fait qu’ils sont à leur dernier contact avec de l’activité intégrée obligatoirement dans leur cadre-horaire hebdomadaire. En plus de continuer à vous offrir cette opportunité, l’ensemble 3 dont la compétence à atteindre est : « Gérer sa pratique régulière de l’activité physique dans sa vie quotidienne dans une perspective de santé » tentera de vous faire connaître les principes fondamentaux sur ce qu’est une pratique de l’activité physique dans une perspective santé; de vous la faire vivre directement lors de votre activité encadrée et aussi de vous fournir les outils nécessaires afin d’intégrer cette pratique dans votre vie de tous les jours. La gestion de votre pratique régulière de l’activité physique par le biais d’un programme personnel hebdomadaire sera donc l’objet principal de ces quelques trente heures. Vous aurez donc à mettre en lumière quelles sont vos forces et faiblesses; quel est votre objectif visé; vos goûts; vos intérêts; l’état de votre condition physique; votre disponibilité; les facilités sportives; votre budget; etc. Tout ça bien sûr orienté, ayant comme visée première, une perspective de santé globale. Pendant les quinze prochaines semaines, vous aurez donc la possibilité de vivre en harmonie avec la dimension physique de votre personne, tout en respectant les autres facettes : sociale, affective, intellectuelle et spirituelle (morale). Par cette démarche, nous souhaitons que, dans le futur, l’activité physique fera partie prenante de votre mode de vie.

Le cours de philosophie Éthique et politique fait partie de la formation générale et suit les cours Philosophie et rationalité et L’être humain. Il vise à amener l’élève à se situer de façon critique par rapport à différents courants de pensée éthiques et politiques. Par la suite, l’élève aura l’occasion d’appliquer ces théories éthiques à des problèmes actuels de la société ou à des problèmes liés à son domaine d’étude. L’élève utilisera les notions d’argumentation et d’analyse, déjà acquises par le biais des premiers cours de philosophie, afin de résoudre des problèmes éthiques d’aspect personnel, social ou politique. Il pourra également faire des liens sociaux historiques entre les philosophes vus dans le premier et le deuxième cours de philosophie. De plus, comme tous les cours de philosophie, il contribuera à la transmission d’une culture générale et au développement de la pensée rationnelle et critique.

Chaque jour, nous sommes amenés à communiquer. Pour que cette communication soit efficace, il faut tenir compte d’une multitude de facteurs. Le but que nous poursuivons dans ce cours est de perfectionner notre capacité de communiquer autant de façon orale que par écrit. Cette compétence à communiquer est fondamentale, on l’éprouve dans bien des situations. Dans le cadre de ce cours, l’étudiant devra créer et produire une pièce de théâtre visant à illustrer un thème en fonction d’objectifs de communication qui seront également développés, soit informer, former, divertir. Cette compétence à communiquer la richesse des textes littéraires ou non est une compétence transférable. En effet, celui ou celle qui saura maîtriser les différentes techniques à la base de ce type de communication pourra réinvestir cette compétence et l’appliquer aux mille et une situations de la vie de tous les jours.

C’est avec grand plaisir que je vous accueille pour ce cours de quatrième session portant sur l’intervention en situation de crise. Mais pourquoi ce cours dans ma formation de TES? Les personnes qui vivent des problématiques d’adaptation biopsychosociales – qu’il s’agisse d’enfants, d’adolescents ou d’adultes ; de personnes présentant une déficience intellectuelle, un problème de dépendance ou de santé mentale, ou encore de personnes âgées en perte d’autonomie – sont plus à risque de vivre des situations de crise que la majorité des gens. Or, c’est avec ces personnes que vous allez intervenir durant toute votre carrière d’éducateur spécialisé. Vous aurez donc très certainement à gérer des situations de crise dans le cadre de votre travail. Dans le cadre de ce cours vous allez découvrir en détail le processus pouvant mener une personne à vivre une crise et apprendre à l’aider adéquatement. À cet effet, vous devrez apprendre à intervenir efficacement en situation de crise, en utilisant les bonnes attitudes et les bonnes techniques d’intervention, et ce, en mobilisant adéquatement les ressources disponibles tout en respectant les balises légales qui encadrent l’intervention en situation de crise. Et pourquoi maintenant? La plupart d’entre vous partirez en stage d’intervention la session prochaine et ensuite sur le terrain en tant qu’éducateur(trice) spécialisé(e). Vous devrez alors avoir développé les compétences nécessaires pour intervenir en situation de crise toute en étant en mesure d’assurer la sécurité de tous, et en premier lieu la vôtre. Or, ce type d’intervention requiert une bonne maîtrise du processus de relation d’aide et de ses techniques. Puisque vous avez suivi le cours « La relation d’aide éducative et ses contextes » en deuxième session, après une troisième session en grande partie consacrée à vos stages de sensibilisation et d’application, il est tout naturel que le présent cours vous soit proposé à cette étape de votre cheminement académique. Je suis fait fort! Qu’est-ce que je risque à intervenir en situation de crise? Même si ce n’est pas toujours le cas, il est possible, voire probable, que des interventions répétées en situation de crise puissent ébranler votre intégrité tant sur le plan physique que psychologique. Bien entendu, face à un client qui adopte des comportements violents vous devrez apprendre à vous protéger physiquement. Par ailleurs, le stress, l’anxiété, la peur, l’impuissance sont quelques exemples d’affects que l’intervention en situation de crise peut vous faire vivre. Pour éviter le découragement et éventuellement l’épuisement professionnel, vous devrez apprendre à reconnaître les affects que l’intervention de crise vous fait vivre et apprendre à vous protéger en tant que professionnels. Bien entendu, ce cours est un cours d’intervention transversal qui est un complément aux sept cours d’intervention touchant des clientèles spécifiques qui vous seront proposés dans le cadre de votre formation (dont deux à cette session). En effet, les compétences que vous allez développer dans ce cours pourront être utilisées lors de situations de crise avec l’ensemble des clientèles auprès desquelles vous serez amenés à intervenir. Bonne session à tout le monde.

Comme vous le savez, l’éducateur spécialisé est souvent dans l’action et appelé à intervenir en toutes sortes de situations et auprès d’une grande diversité de clientèles. Il doit faire de bonnes interprétations de la situation et poser les bons gestes… Bien que l’action de l’éducateur s’appuie sur sa connaissance de plusieurs éléments de son client et de son milieu, son intervention est bien souvent spontanée. Il est donc important que l’éducateur spécialisé puisse se référer rapidement à un cadre et à des outils d’intervention avec lesquels il se sent en confiance et avec lesquels il jouira de certains automatismes. Pour ce faire, une bonne connaissance du système scolaire québécois est un impératif. De plus, l’éducateur spécialisé doit connaitre les facteurs de risque et de protection en lien avec les problématiques d’adaptation, les principales caractéristiques de ces problématiques vécues par les clientèles ainsi que leurs manifestations. Nous aborderons donc les principales difficultés rencontrées en milieu scolaire menant à des problématiques d’adaptation comme l’hyperactivité, l’impulsivité, l’agressivité, l’opposition, l’anxiété, le retrait social pour ne nommer que celles-là, ainsi que leurs manifestations. Nous discuterons des caractéristiques des élèves, des milieux de vie où ils évoluent ainsi que des autres systèmes qui viennent influencer positivement ou négativement leur trajectoire développementale. Vous serez en mesure d’identifier les principales approches utilisées dans les milieux scolaires, les techniques d’intervention qui en découlent, ainsi qu’une diversité de moyens concrets à utiliser dans votre quotidien afin de pouvoir choisir ce qui sera le plus adapté aux situations professionnelles que vous serez appelées à rencontrer. De plus, les interventions de l’éducateur spécialisé doivent répondre aux cadres légaux en vigueur, soit la Loi sur l’instruction public. Certains articles de loi de la Charte canadienne des droits et libertés, du Code civil du Québec et de la Loi sur la protection de la jeunesse seront également abordés puisqu’ils viendront influencer votre pratique en milieu scolaire. Pour terminer, il est également essentiel de connaitre les ressources pouvant offrir des services aux élèves et à leur famille, et ce, afin d’être en mesure de bien les référer en cas de besoin. L’école est un milieu de vie où l’élève passe une grande partie de son temps, et ce, pendant plusieurs années. Être bien outillé pour les accompagner tout au long de leur parcours scolaire devient une priorité.

La psychopathologie, votre premier contact? Si tel est le cas, permettez-moi de vous inviter à venir explorer et démystifier ce nouveau concept. Quelle est la première image qui vous vient à l’esprit? La folie, le délire, la maladie, le déséquilibre, la peur, l’inconnu? Vous avez très certainement croisé, côtoyé ou vécu vous-même avec une problématique reliée à la maladie mentale. En fait, personne n’est à l’abri d’un problème de santé mentale. Tout comme la santé physique où l’on aspire à l’homéostasie, soit le parfait équilibre chimique, organique et physique, on espère conserver une bonne santé mentale. Vous savez déjà que l’étude de l’adaptation humaine nous renvoie à l’idée que l’adaptation parfaite est illusoire voire même utopique, alors inutile de tenter de vous convaincre que la santé psychologique peut se fragiliser au même titre que la santé physique. Une question de chimie, de neurones, de neurotransmetteurs, de génétique, d’environnement, de personnalité, rien ne peut expliquer en lui seul l’émergence d’un trouble de santé mentale. C’est donc ensemble que nous allons étudier les causes et définir les problématiques les plus courantes, telles que les troubles dépressifs, les troubles anxieux, les troubles des conduites alimentaires, les troubles de la personnalité de même que les troubles psychotiques. À travers des vignettes cliniques et des simulations d’interventions le savoir-faire sera mis en pratique. Des intervenants du réseau collaborent à ce cours depuis déjà plusieurs années ce qui ajoute du concret et évidemment une mise à jour constance des interventions. Greffé à ce cours, s’ajoute l’intervention en violence conjugale. Nous y aborderons principalement le cycle de la violence, les impacts de la violence conjugale chez les femmes et les enfants et la violence post-séparation. Présente chez toutes les clientèles il est impératif de connaître et de reconnaître cette problématique complexe. Mon souhait, est de vous aider à cheminer dans ce domaine, de vous éclairer et aussi de vous donner suffisamment d’outils pour mieux comprendre ces différentes clientèles et intervenir le plus efficacement possible. Je vous demande donc de la rigueur, de l’ouverture d’esprit et une belle curiosité intellectuelle.

L’intervention de groupe et le travail d’équipe sont omniprésents dans le travail de l’éducateur. Dans ce cours, tu apprendras à comprendre la dynamique d’un groupe, à interagir avec les différents rôles et personnalités qui composent ce groupe tout en améliorant tes stratégies d’intervention et de communication. La formation reçue te permettra également d’animer différents groupes d’intervention, de soutien, d’éducation, de travail et ce dans de multiples contextes. Et qui dit interaction, dit prise de décision et résolution de conflits. Tu seras en mesure de définir les meilleures stratégies selon les situations qui se présenteront dans ton vécu professionnel.

La session compte en moyenne 25 heures de cours et d’études à réaliser par semaine.

C’est avec grand plaisir que je vous accueille pour ce cours de cinquième session portant sur l’évaluation et le soutien en milieu naturel. Ce cours vise avant tout à vous permettre de consolider vos connaissances sur l’observation, l’analyse, la planification et les approches d’intervention, le processus d’adaptation et le PPH en les appliquant dans un contexte peu abordé jusqu’à présent, soit l’intervention dans et en collaboration avec le milieu naturel du client, quelles que soit sa problématique (DI, DP, santé mentale, trouble du comportement, besoin de stimulation précoce, dépendance, etc.) et sa situation. Comme vous avez pu le constater durant votre premier stage, lorsque l’un de vos clients vit une difficulté, celle-ci est très souvent en lien avec de l’environnement physique et social dans lequel il évolue. En effet, l’environnement peut être l’un des facteurs contribuant à la genèse des difficultés. Il peut également exercer une influence considérable sur le maintien ou le dépassement des difficultés vécues par le client en agissant soit comme un obstacle soit comme un facilitateur. Dans le cadre de ce cours, nous aborderons les techniques qui vous permettront d’évaluer adéquatement l’environnement physique de votre client ainsi que les mécanismes de soutien présents dans son environnement social. Bien entendu, ce cours vous permettra également d’affiner vos habiletés à intervenir dans le milieu naturel de votre client, en tenant compte des éléments mis en évidence par votre évaluation, et en veillant à établir des liens de collaboration avec les principaux acteurs du réseau social du client, dans le but de lui permettre d’atteindre ses objectifs le plus efficacement possible. Sur le plan du contenu, en guise d’entrée en matière, nous veillerons à définir quels sont les différents éléments qui constituent l’environnement social d’un individu selon l’approche écologique. Par la suite, nous aborderons un par un les différents niveaux du réseau social pour apprendre à en évaluer la capacité de soutien et identifier les interventions à mener pour accroître ce soutien, dans le but de permettre à notre client de mieux répondre à ses besoins. Nous étudierons dans un premier temps l’une des composantes majeures du réseau social, à savoir le réseau social immédiat, soit la famille ou autre milieu substitut. Ceci vous permettra de développer vos habiletés à évaluer les mécanismes de soutien présents ou potentiels dans l’entourage immédiat de votre client ainsi que les facteurs de risques intrafamiliaux ou obstacles potentiels pouvant nuire à son adaptation ou le maintenir en situation de handicap. Nous verrons également quelles sont les interventions à privilégier dans ce contexte, et ce, dans une perspective d’intervention systémique, reposant entre autres sur les grands principes de l’empowerment. Nous nous intéresserons par la suite au réseau social secondaire et à la communauté dans laquelle le client évolue. Ceci nous amènera à examiner en détail les notions d’approche réseau et d’approche milieu. Dans ce cadre, vous affinerez vos capacités à faire l’inventaire des composantes du réseau d’entraide auquel peut avoir recours votre client et à en évaluer les capacités de soutien. Bien entendu, nous veillerons également à identifier les pistes d’intervention à privilégier pour mobiliser ce réseau d’aide au profit de votre client. Durant ce cours nous aurons également la possibilité d’examiner et de tester différents outils permettant d’évaluer l’environnement physique de votre client ainsi que d’autres dimensions importantes liées à son milieu de vie. Dans le but de préparer votre entrée future sur le marché du travail en tant qu’éducateurs spécialisés, vous aurez également à construire vos propres outils d’évaluation et à les tester. Bien entendu, ce cours se veut interactif et nécessitera une participation active de chacun d’entre vous lors des jeux de rôle, forums de discussion et autres activités pédagogiques. Pour terminer, je me dois de préciser ici que pour une bonne compréhension et appropriation du contenu du cours « Évaluation et soutien à la famille » il sera nécessaire que vous fassiez des liens avec le contenu des autres cours de la technique.

L’éthique est une composante omniprésente dans notre quotidien qu’elle s’incarne dans des choix personnels (dois-je dénoncer mon voisin qui maltraite physiquement sa conjointe et ses jeunes enfants, pour qui devrais-je voter lors des prochaines élections, devrais-je étudier davantage pour mon examen, etc.), des choix sociétaux (que penser de l’euthanasie, du suicide assisté, de la légalisation de la drogue, de la peine de mort, etc.) ou encore dans des choix professionnels (dois-je dénoncer la négligence que subissent certains bénéficiaires de l’établissement pour qui je travaille, que faire lorsque Martine, jeune adulte présentant une déficience intellectuelle moyenne me dit qu’elle souhaite avoir un enfant avec Simon qui présente lui aussi une déficience intellectuelle moyenne, etc.). On ne peut nier que l’éthique se construit dans le rapport à l’autre. En tant que futurs éducateurs spécialisés, vous aurez à faire face à des situations ou dilemmes éthiques dans le cadre de votre carrière. Dans ce cours, vous serez amenés vers une démarche personnelle de réflexion dont le but ultime vise à adopter une conduite professionnelle conforme à l’éthique de la profession. Concrètement, c’est par l’intermédiaire d’analyse de situations authentiques, de discussions sur des sujets d’actualité, de lectures à saveur éthique que vous aurez à sélectionner « LA » meilleure option possible dans chacune des situations présentées. Ainsi, à travers cette démarche, vous pourrez observer que tous vos choix sont teintés et influencés par des valeurs et par des règles, lesquelles se traduisent par l’émergence et l’adoption de comportements représentant la pratique de l’éducateur spécialisé. Le cours Éthique professionnelle en éducation spécialisée est présenté lors de la cinquième session de votre programme. Ainsi, vous possédez déjà un bagage important dont votre premier stage et des expériences professionnelles diverses qui vous permettront de vous investir et d’alimenter cette démarche de réflexion. De plus, ce cours souhaite être une bonne préparation afin que vous soyez outillés à vous frotter aux possibles situations éthiques lors de votre stage d’intervention et dans vos milieux professionnels futurs.

Vous vous retrouvez donc dans ce cours où l’on abordera les concepts importants relativement à la « déficience intellectuelle », les « troubles du spectre de l’autisme » (Troubles neurodéveloppementaux selon de DSM-5, CIM10 et le CIM11) ainsi que la clientèle en lien avec les « Personnes en Perte d’autonomie Liée au Vieillissement ». le processus de production du handicap (PPH) du RIPPH (réseau international sur le processus de production du handicap) nous inspirera au niveau des différents types d’intervention à préconiser relativement à ces clientèles à savoir si on priorise des interventions axées sur les capacités des personnes ou bien sur la modification de leur environnement.

Dans le cadre de ce cours, la clientèle des jeunes en difficulté sera abordée. Pour ce faire nous abordons les principales problématiques entourant les enfants, les adolescents et leurs familles et ce sous l’angle de la Loi sur la protection de la Jeunesse et de la Loi sur le système de justice pénale pour adolescent. L’emphase est mise sur les approches et les techniques d’interventions les plus probantes et à jour et ce, toujours dans l’optique de faciliter l’adaptation des jeunes et de leur famille aux différentes réalités. Aux termes de ce cours, les éducateurs seront en mesure d’identifier les problématiques, les facteurs de risque et de protection mais surtout de proposer des interventions efficaces et pertinentes.

C’est avec grand plaisir que je vous accueille pour ce cours de cinquième session portant sur l’intervention auprès de personnes vivant des problèmes de dépendance et/ou d’exclusion sociale. Comme vous le savez, l’éducateur spécialisé peut intervenir avec de nombreuses clientèles présentant des difficultés d’adaptation différentes. Les dépendances et l’exclusion sociale font partie de ces problématiques d’adaptation et celles-ci peuvent être présentes dans différents milieux d’intervention. Pensons par exemple au milieu scolaire, au centres jeunesse, au CLSC, mais également au CHSLD et j’en passe… Nous avons donc jugé important de vous apporter, dans le cadre de votre formation, le bagage de connaissances pratiques et théoriques requis pour vous permettre de mieux comprendre ces problématiques et d’intervenir adéquatement, en utilisant des outils et techniques d’intervention éprouvés. Pour intervenir efficacement, il est également important pour l’éducateur spécialisé de connaître les différentes ressources pouvant offrir des services aux personnes présentant des problématiques de dépendance et/ou d’exclusion sociale (mandats, missions, valeurs, philosophies d’intervention, mécanismes d’accès, services offerts, droits et recours des usagers, etc.). L’éducateur spécialisé doit en effet être en mesure de référer efficacement ses clients en leur présentant différentes options pour chacun de leurs objectifs. Pour ce faire, dans le cadre de ce cours, vous développerez vos connaissances en lien avec ces ressources. Nous veillerons à ce que vous soyez en mesure de présenter à vos clients les informations requises afin qu’ils puissent choisir de façon éclairée les services qu’ils souhaitent recevoir. Nous avons choisi de mettre ce cours en cinquième session en raison du fait que vous avez acquis durant vos quatre premières sessions de formation les connaissances requises pour être en mesure de développer les compétences visées par ce cours. Je fais ici référence aux cours : l’adaptation biopsychosociale (processus d’adaptation), L’élaboration d’activités prétextes au développement humain (conception d’activités éducatives dans le but de travailler une ou des dimensions du développement), Intervention : Troubles neurologiques et déficience physique (PPH), Planification des interventions (processus d’intervention), La relation d’aide éducative et ses contextes (les bases de l’intervention en relation d’aide), L’animation de groupes et d’équipes (techniques d’animation), Intervention : Santé mentale et violence conjugale (connaissances sur les troubles mentaux ainsi que sur l’approche cognitivo-comportementale). Vous êtes donc bien équipés pour développer les compétences visées par ce cours! Notons toutefois qu’au cours de la session, certaines approches et techniques d’interventions que vous aborderez dans le cours : Intervention : Jeunes en difficulté d’adaptation (Thérapie cognitivo-comportementale, Approche brève orientée vers les solutions, etc.) pourront être utilisées en intervention auprès de personnes présentant des problématiques de dépendance et/ou d’exclusion sociale. Notons également que les aspects de l’intervention relatifs au développement du soutien social et au soutien à l’entourage des personnes présentant une problématique de dépendance ou d’exclusion sociale seront indirectement traités dans le cadre du cours : Évaluation et soutien en milieu naturel que vous suivrez également cette session.

Le cours « Société québécoise et interculturalisme » est un cours prévu à la cinquième session du programme en Techniques d’éducation spécialisée et a comme préalable absolu le cours Stage d’application (351-30S-RA). Ce cours a pour objectif de situer certaines problématiques d’adaptation dans le contexte social du Québec actuel. L’approche envisagée se veut à la fois macrosociale et microsociale. Certains enjeux sociaux, politiques et économiques de notre société sont étudiés. Il s’agit notamment d’expliquer comment la société, comme système dynamique, contribue en partie aux problèmes sociaux et d’adaptation individuelle que côtoient régulièrement les éducateurs spécialisés. Ce cours permet donc de réfléchir aux difficultés particulières occasionnées par les différences culturelles associées aux minorités ethniques, aux classes sociales et à notre éducation dans l’analyse des problématiques d’adaptation et dans la planification des interventions appropriées. Plus précisément, ce cours traitera du processus et des impacts de la socialisation et plus particulièrement de la famille comme agent socialisateur. Il sera également questions de différentes structures familiales et quelques situations particulières ou problématiques possibles. De plus, les inégalités sociales et la pauvreté au Québec seront touchées. Ce cours sera aussi l’occasion d’aborder diverses thématiques visant à préparer les futurs éducateurs spécialisés à mieux intervenir dans le contexte interculturel du Québec. En ce qui concerne le contact interculturel, la culture et les techniques de communications interculturelles y seront décortiquées. Par la même occasion, le stress d’acculturation et le choc culturel seront traités. Ce cours sera également l’occasion d’approfondir quelques cultures par l’entremise d’invités et d’un contact direct avec une famille immigrante.

La session compte en moyenne 25 heures de cours et d’études à réaliser par semaine.

Vous êtes sur le point de vous lancer dans une expérience nouvelle, une aventure qui se veut un riche complément au bagage de connaissances acquises jusqu’ici. Vous avez une idée plus précise des stages maintenant que vous avez franchi avec succès les stages de sensibilisation et d’application. Tout comme pour vos deux autres stages, vous ne serez pas seuls. Nous savons que vous êtes en période d’apprentissage, alors des gens seront présents tout au long de votre stage pour vous guider, vous aider et vous soutenir. De plus, nous vous présentons ce guide de stage afin de faciliter votre cheminement. Ce guide est un outil de travail conçu pour vous informer, vous stimuler et vous offrir des voies d’exploration et d’expérimentation. Il vous présente l’éventail des aspects organisationnels et pédagogiques. Il est là pour vous permettre d’approfondir votre expérience. Utilisez-le régulièrement ! Qu’est-ce qu’un stage ? Un stage c’est « une expérience supervisée d’apprentissage de la profession, prévue dans un programme de formation et se déroulant dans un milieu de travail identifié comme milieu d’intervention actuel ou potentiel pour un technicien ». C’est grâce aux stages que le stagiaire se frotte à la réalité quotidienne de l’éducateur spécialisé. À travers les relations qu’il tisse avec l’ensemble des groupes humains en présence, il se sensibilise à la vocation du milieu. Assumant la responsabilité première de son expérience de stage, le stagiaire, avec l’aide de personnes ressources du milieu et du Cégep, approfondit sa connaissance du métier et les exigences personnelles et professionnelles requises. Le stage est un lieu de formation irremplaçable où peut s’opérer cette intégration de la théorie et de l’expérience du terrain. La formation en techniques d’éducation spécialisée prépare l’étudiant à contribuer, avec d’autres intervenants, au développement maximum du potentiel de la personne éprouvant certaines difficultés ou à l’actualisation de ce potentiel dans des contextes de vie qui favorisent le plus possible son intégration sociale et son plus grand épanouissement. Plus spécifiquement, l’éducateur spécialisé travaille en équipe et, généralement, en équipe multidisciplinaire. Il est très souvent l’intermédiaire entre la personne en difficulté, les parents, les professeurs et les spécialistes dans différents domaines. Il intervient en demeurant le plus près possible de la quotidienneté de la personne en difficulté. Il l’accompagne dans la diversité des situations qui caractérisent son quotidien, ces situations étant sources de valorisation et opportunités d’intégration sociale. L’outil privilégié de l’éducateur spécialisé demeure ce qu’il est comme personne. Il se doit d’utiliser ses ressources dans le développement d’une relation visant le plus grand épanouissement de la personne en difficulté.

La session compte en moyenne 40 heures de cours et d’études à réaliser par semaine.

Le 1er chiffre représente le nombre d’heures de cours par semaine, le 2e chiffre indique le nombre d’heures de laboratoire ou de stage par semaine, alors que le 3e chiffre précise le nombre d’heures de travail personnel requis hebdomadairement pour réussir le cours.

Inscriptions possibles

à partir du 26 janvier 2021

(sur le site du SRACQ)

Icône en savoir plus

Tu veux en savoir plus?

Sébastien Lessard
Aide pédagogique individuelle
418 338-8591, poste 241

Icône en savoir plus

Deviens étudiant d'un jour

L’activité Étudiant d’un jour est offerte tous les jours et tu peux t’inscrire en ligne!

Icône en savoir plus

Prêts et bourses

En t’inscrivant au Cégep de Thetford, tu peux faire la demande de prêts et de bourses.

Taux de placement en emploi

Relance effectuée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur en date du 31 mars 2018 auprès des diplômés du programme du Cégep de Thetford ayant complété leur formation au cours de l’année 2017. Ce pourcentage représente le nombre d’étudiants ayant trouvé un emploi à la suite de leurs études collégiales. Les étudiants qui étaient aux études lors de cette relance sont inclus dans ce pourcentage. Le marché de l’emploi actuel nous permet de croire qu’ils auraient trouvé un emploi s’ils l’avaient souhaité.

Préalables en Éducation spécialisée

Répondre aux conditions d’admission du collégial

Cégep

Il te manque des cours ?

Tremplin DEC est un cheminement transitoire qui te permet d’acquérir les atouts nécessaires pour entreprendre des études collégiales. Cette formation te permet de consolider ton projet d’études ou d’obtenir  tes préalables manquants afin de répondre aux critères d’admission de ton programme futur. Sa durée varie de une à trois sessions consécutives

Employeurs potentiels en Éducation spécialisée

  • Centres jeunesse
  • Centres de réadaptation en déficience physique
  • Centres de réadaptation en déficience intellectuelle
  • Centres de réadaptation en dépendance
  • Milieux scolaires
  • CLSC
  • Organismes communautaires
  • Centres hospitaliers
  • Centres de la petite enfance
  • Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD)
  • Et plus encore!
X