100% GRATUIT!

Oui, je veux être reconnu.e pour mes compétences !

Grâce à la reconnaissance des acquis et des compétences du programme RAC96,
qualifiez-vous rapidement en éducation à l’enfance.

Reconnaissance des acquis et des compétences
en éducation à l'enfance

Vous êtes employé(e) en services de garde éducatif à l’enfance ?

Obtenez une AEC grâce à la démarche de reconnaissance des acquis et des compétences.

  • Une démarche gratuite offrant 96 heures rémunérées pour vous consacrer à votre démarche de RAC.
  • De meilleures conditions salariales et des chances d’avancement accrues.
  • Une reconnaissance de vos compétences basée sur votre expérience professionnelle et personnelle
  • Un accompagnement adapté à votre profil
  • La possibilité d’accomplir la démarche à votre rythme
  • Une façon plus rapide d’obtenir un diplôme de niveau collégial

Vous êtes un CPE ?
Une garderie subventionnée ou non ?

Qualifiez votre personnel expérimenté en service de garde éducatif à l’enfance.

  • Une augmentation du ratio des employé.e.s qualifié.e.s
  • La valorisation et la fidélisation de votre main-d’œuvre
  • L’assurance d’une relève qualifiée à moyen et long terme
  • L’occasion de vous impliquer dans le développement des compétences de votre personnel éducateur expérimenté.
  • Recevez une aide financière allant jusqu’à 2 400 $ pour chaque employé.e (soit 96 heures rémunérées au taux horaire fixe de 25 $).

* Les programmes en reconnaissance des acquis (RAC) ne sont pas offerts aux personnes habitant hors-Québec.

Est-ce que la RAC est faite pour vous?

Pour réussir à avoir ce diplôme, il faut avoir une bonne expérience dans un emploi relié à l’éducation à l’enfance tel qu’en CPE ou en milieu familial. Avoir étudié dans le domaine est également un plus.

Projet porté par :
Avec la participation financière de :​

Une démarche simple

Il vous faut remplir l’autoévaluation de vos acquis, en lien avec les compétences du programme choisi. Prévoir 30-60 minutes pour remplir le formulaire en ligne.

Vous aurez besoin de votre certificat de naissance et de vos relevés de notes pertinents.

L’entrevue de validation vous permettra d’avoir l’heure juste sur vos connaissances par rapport aux compétences du programme ciblé.

Cette rencontre dure de 60 à 90 minutes avec un expert de contenu et pourrait se faire en ligne ou par téléphone. À la suite de cet entretien, un rapport vous est transmis sur l’état de vos compétences, afin que vous puissiez prendre une décision quant à la poursuite de la démarche en RAC. Le conseiller pédagogique est là pour vous appuyer dans cette réflexion.

Si vous prenez la décision de poursuivre le processus, vous aurez à réussir les évaluations. Ces travaux ou examens sont corrigés par un expert de contenu. Les cours et les notes se cumulent sur le relevé de notes officiel. À la fin de la démarche, vous obtiendrez votre diplôme, qui est le même que reçoit un étudiant en classe traditionnelle.

Advenant un ou des échec(s), il y a possibilité de reprise. Des conditions s’appliquent.

Compte tenu des résultats de l’évaluation des compétences, vous pourriez être invité à suivre une formation destinée à vous permettre de mieux intégrer les compétences qui n’auraient été démontrées que partiellement. Ces formations peuvent prendre différentes formes : module de formation en groupe restreint, lectures ciblées, tutorat, etc.
Projet porté par :

Conditions d'admission

Admission régulière
  • Être titulaire d’un diplôme d’études secondaires (DES)
 
OU
 
Admission sous une formation jugée suffisante
 
À défaut de détenir un diplôme d’études secondaires (DES), le candidat adulte devra respecter l’une ou l’autre des conditions suivantes :
 
  • Avoir cumulé au moins 30 unités en 4e ou 5e secondaire et avoir réussi le cours de langue d’enseignement de 5e secondaire, ou fait la preuve qu’il a atteint les objectifs de ce cours.
  • Avoir obtenu l’attestation d’équivalence de niveau secondaire (AENS).
  • Détenir une attestation d’études collégiales (AEC) d’un minimum de 900 heures.
  • Avoir obtenu, dans un système scolaire, une certification équivalente à celle exigée au Québec.
  • Avoir cumulé un minimum de 30 crédits universitaires sans passage au collégial.
  • Avoir interrompu tes études à temps plein ou poursuivi des études postsecondaires à temps plein pendant au moins deux (2) sessions consécutives ou une (1) année scolaire.
  • Avoir interrompu tes études à temps plein pendant une (1) session et avoir poursuivi des études postsecondaires à temps plein pendant une (1) session.
  • Être titulaire d’un diplôme d’études professionnelles.
  • Être visé par une entente conclue entre le Cégep et un employeur ou bénéficier d’un programme gouvernemental*.

 

* Cette condition d’admission est à l’usage du Cégep et traitée dans le cas de rares exceptions.

  • Avoir un lien d’emploi dans un CPE ou une garderie subventionnée ou non
    (ayant un permis délivré par le ministère de la Famille).
  • Être citoyen.ne canadien.ne ou avoir le statut de résident permanent.
  • Disposer d’une expérience significative en éducation à l’enfance.

Écrivez-nous si vous avez des questions.

Questions fréquentes

Non. Les expériences de vie sont aussi prises en compte. Elles doivent cependant être en rapport avec les compétences du programme d’études que l’on souhaite se faire reconnaître. Les loisirs, les engagements citoyens, les actions bénévoles, etc., sont tous considérés lors de l’analyse du dossier. Jumelés aux expériences de travail, ils enrichissent le parcours expérientiel.

Oui, les acquis scolaires seront traités et pour le reste, c’est la RAC en tant que telle qui sera la marche à suivre.

Oui. Toute expérience pertinente et significative est valable, peu importe les lieux où les apprentissages se sont réalisés.

Oui, si les cours postsecondaires réussis ont un rapport avec le programme d’études pour lequel une démarche de RAC est amorcée. C’est le cégep qui a la responsabilité de reconnaître ces acquis scolaires. C’est à lui que revient la décision d’octroyer ou non des équivalences ou des substitutions sur la base du dossier de candidature et d’une analyse sérieuse.

Oui, si vous avez pu développer ces compétences par vos expériences dans votre vie adulte. Certains acquis scolaires pourraient aussi être considérés. Une analyse sera nécessaire.

Oui. Le diplôme obtenu à la fin de la démarche, que ce soit une attestation d’études collégiales (AEC) ou un diplôme d’études collégiales (DEC), est le même que celui obtenu à la suite de sessions de cours suivis en classe.

Peut-être. Quelques cours complets pourraient être requis pour obtenir votre diplôme ou votre attestation. Les spécialistes se prononceront à partir de l’analyse de votre dossier de candidature et de l’entrevue de validation qu’ils feront avec vous au début de la démarche de RAC. Si par ailleurs, ils vous indiquent que toutes les compétences du programme peuvent être évaluées selon la reconnaissance des acquis et des compétences, aucun cours complet ne devrait être à suivre en classe.

La démarche de RAC est individuelle. La personne y progresse en étant accompagnée de professionnels et de spécialistes de contenu qui s’y connaissent. Les intervenants en RAC, par exemple, transmettent les conditions de reconnaissance, donnent les résultats de chaque évaluation, font part du cheminement, etc.

Plus vous pouvez y consacrer votre temps, plus vite se terminera la démarche. Celle-ci est individuelle en grande partie. Ainsi, le temps requis pour l’ensemble de la démarche dépend beaucoup du temps que vous pouvez y investir.

logo-formation-continu-complet-fond-noir

Vous voulez en savoir plus sur la RAC?

N’hésitez pas à nous contacter pour nous poser vos questions!

Par courriel au rac@cegepthetford.ca
ou par téléphone au 418 338-8591, poste 315

X