Cégépiens d'exception

Sébastien Grenier

C’est en tant que musicien, plus précisément comme saxophoniste, que M. Grenier mène une carrière professionnelle depuis plus de vingt ans.

À travers de multiples sessions en studio, il parcourt le monde en compagnie de nombreux artistes. Ses engagements l’ont mené à sillonner le Moyen Orient, l’Europe, les États-Unis, l’Ouest canadien et, évidemment, le Québec. C’est d’ailleurs lors du Festival de Jazz de Montréal, il y a deux ans, qu’il s’est produit devant son plus grand auditoire en compagnie du groupe The Brooks alors que 40 000 personnes assistaient au spectacle.

Bien qu’il ait fait un changement de cap après ses études collégiales, M. Grenier avait déjà la musique dans le sang lorsqu’il fréquentait le Cégep de Thetford. Il se rappelle notamment son travail auprès de Bertrand Nadeau avec lequel, ironiquement, il a enseigné quelques années plus tard avant de se consacrer à sa carrière musicale.

Son goût pour la musique remonte toutefois bien avant cela et lui a été transmis en très bas âge puisque son grand-père, avoue-t-il, était un violoneux.

De ses années au Cégep de Thetford, M. Grenier conserve d’excellents souvenirs. Les rencontres qu’il y a faites se sont avérées enrichissantes, lui qui était très impliqué dans les activités étudiantes.

« L’art stimule la créativité, la sensibilité et l’imagination. Il élève la conscience, la pensée analytique et il favorise l’autonomie, l’expression de soi et l’interaction avec le milieu. Voilà pourquoi l’importance d’une culture générale au niveau collégial, et ce, peu importe le domaine d’études ».

Sébastien Grenier

X