Cégépiens d'exception

Jacques Turgeon

Avec plus de 30 années d’expérience et un bagage de connaissances impressionnant, M. Turgeon est considéré comme une sommité dans le domaine de la recherche sur les médicaments et plus spécifiquement sur leur métabolisme, le rôle de la pharmacogénétique et de la variabilité inter-individuelle dans leur efficacité ou toxicité.

Chercheur et professeur émérite de l’Université de Montréal, membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé et de l’Académie nationale de médecine de France, il a respectivement occupé les postes de responsable de la recherche à l’Institut de cardiologie de l’Hôpital Laval, de doyen de la Faculté de pharmacie à l’Université de Montréal et de vice-recteur à la recherche dans ce même établissement, avant de prendre les rênes du Centre de recherche du CHUM en 2007 où il a su mener à terme le projet de construction du nouveau centre de recherche (475 M $)  dans les temps et le budget prévus. Il fut également directeur général du CHUM et doyen adjoint du College of Pharmacy, Université of Florida.

Possédant une longue et fructueuse expérience en matière de gestion et de réalisations scientifiques issues du monde universitaire et du secteur privé, il est aujourd’hui le directeur scientifique de Tabula Rasa Healthcare à Orlando dont les travaux et les recherches portent sur l’atténuation des risques liés aux médicaments. Auteur de plus de 130 articles scientifiques, M. Turgeon a obtenu au-delà de 70 M $ en bourses de recherches et a mentoré 69 étudiants. Reconnu internationalement pour son excellence en recherche et éducation de la pharmacie, il est un exemple exceptionnel auprès de réseaux de professeurs, chercheurs et chefs d’entreprises qui participent activement au développement de leur sphère d’activités.

Reconnaissant de la qualité de l’enseignement reçu au Cégep, M. Turgeon en garde d’excellents souvenirs, tout comme des activités para-scolaires qui permettaient de se développer tout en procurant un équilibre de vie.

« La qualité de l’enseignement que j’ai eu au Cégep m’a d’abord permis d’être admis dans un programme très contingenté à l’université et d’y être compétitif. La renommée du Cégep de Thetford a fortement contribué à ce succès. Même vis-à-vis les collèges privés, le Cégep a toujours su se démarquer ».

X